Participation citoyenne

Le 12 octobre 2017 à 11:15 -

Participation citoyenne 

Suite à la série de cambriolages dans les zones pavillonnaires, la municipalité a lancé une réflexion  en partenariat avec la gendarmerie dans le but de conforter la sécurité de chacun dans un système solidaire et participatif.

Une réunion publique d’information sur la participation citoyenne a donc eu lieu mercredi 11 Octobre, animée  par les gendarmes.

  • Dans un premier temps, un bilan des cambriolages en Mayenne et sur le territoire du pays de Château Gontier et plus précisément sur Aze a été présenté.
  • Les gendarmes ont évoqué les différentes procédures et conseils pour éviter les cambriolages.
  • Puis a été abordé le principe de la participation citoyenne

Provenant d’Angleterre ce système existe en France depuis 2006. Le but est :

  • d’associer et sensibiliser les citoyens à l’effort de sécurité,  développant ainsi  la Solidarité et vigilance des habitants
  • et de mettre en place  des référents sécurité interlocuteurs de la gendarmerie,  par quartiers.

3000 communes ont adoptés ce dispositif. Ce qui a entrainé une baisse des cambriolages en zone résidentielle  bénéficiant de ce système.

«  le témoin passif d’un jour peut être la victime de demain », d’où l’intérêt des citoyens de communiquer toute attitude bizarre (véhicules, appels, démarcheurs, rodeurs..)

L’objectif est de créer un sentiment d’insécurité chez le délinquant ;

Outre le rôle des citoyens la gendarmerie a expliqué l’intérêt de présence du référent :

  • Accroitre l’efficacité de la gendarmerie
  • Renforcer la solidarité du voisinage, (re)créer du lien social
  • Rassurer la population et transmettre des infos aux référents sur de risques éventuels (ex : prospection auprès des personnes âgées).
  • Une présentation de la prévention technique de la malveillance a également été abordée, nous en reparlerons lors d’un prochain AZE Actu.

En Mayenne, deux communes ont déjà mis ce dispositif de participation citoyenne en place 3 autres dont Azé sont en cours de projet et vont prochainement signer le protocole.

Des référents sécurité volontaires vont être désignés dans certains secteurs d’Aze. Nous reviendrons dans le détail lors du prochain Aze Actu de Décembre.